NARRATION & POINT DE VUE

image fiche

Par C. Kean

 

Pour chaque récit, l'auteur prend soin de choisir l'acte narratif et le point de vue sous lequel l'abordé. La narration et le point de vue narratif sont très importants et permettent au lecteur de percevoir le récit différemment en fonction du choix de l'auteur.

 

LA NARRATION

Du latin "narrare" (raconter) l'acte narratif est celui consistant à faire le récit d'une histoire. On distingue deux possibilités de voix accordées au narrateur :

  • le narrateur personnage
  • le narrateur anonyme
LE NARRATEUR PERSONNAGE :

Le narrateur s'exprime à travers le "je" afin de donner un récit raconté à la première personne du singulier. Il est donc de plein pied dans l'histoire qu'il raconte et qu'il a vécu. Le narrateur personnage sera également l'auteur du récit dans le cadre d'une autobiographie.

LE NARRATEUR ANONYME :

Il est extérieur à l'histoire qu'il raconte sans y prendre part.

Le récit se présente donc à la troisième personne du singulier. Même s'il n'intervient pas dans l'histoire, le narrateur anonyme peut procéder à quelques commentaires adressés directement aux lecteurs, on parle alors d'intrusions d'auteur.

 

LE POINT DE VUE NARRATIF

En plus de ces deux choix de narrateurs possibles, votre récit nécessite un point de vue. Il en existe trois : points de vue omniscient, interne et externe.

Ces points de vues ne sont pas compatibles avec n'importe quel narrateur.
On notera les associations suivantes :

  • Narrateur personnage → point de vue interne ou point de vue externe.
  • Narrateur anonyme → point de vue omniscient, interne ou externe.
LE POINT DE VUE OMNISCIENT :

Comme son étymologie l'indique, c'est le cas présentant un narrateur qui sait tout simultanément. Il a accès aux pensées, au passé et même à ce qui va se dérouler dans le futur pour chaque personnage. On parle aussi de focalisation zéro.

POINT DE VUE INTERNE :

Dans le cas d'un narrateur personnage :

Le point de vue interne vient du fait que votre personnage raconte l'histoire à travers son ressenti et sa vision des choses. Il ne sait pas tout de tout le monde, normalement, mais il sait ce que lui pense et ce dont lui se souvient.

Dans le cas d'un narrateur anonyme :

Il épouse le point de vue d'un ou de plusieurs personnages en se limitant à ce qu'ils voient, savent, ressentent et pensent.

POINT DE VUE EXTERNE :

Le narrateur n'a qu'une emprise visuelle des choses. Il n'a pas accès aux pensées des personnages, et ne sait rien sur eux que ce qu'ils révèlent dans leur paroles ou actions qu'il rapporte. Il se limite donc à ce que les personnages disent et font.

NB : les points de vue ou focalisations peuvent alterner au cours du récit, suivant les besoins d'un auteur. De même, il n'y a aucune règle qui indique qu'il faille garder un même narrateur tout au long d'un roman tant que le lecteur est en mesure de comprendre.

 

ImprimerE-mail