LA NUIT DES ÉVENTAILS

 

Cathy Borie

 

nuit des eventails cathy borie

Il me fallut atteindre un âge respectable – en tout cas me permettant de me respecter moi-même – pour oser me lancer dans une entreprise que je considérais comme colossale, celle de ne pas me mettre au centre d’un récit, ne pas y décortiquer les sentiments que j’avais éprouvés, ne pas y semer les cailloux que j’avais heurtés sur mon chemin, ne pas y faire croiser des fantômes de mon passé, ne pas y camper des rôles d’individus rencontrés six ou dix ans auparavant.

 

Récit de vie    Contemporain

Adulte

 

   Au début du XXème siècle, le tout jeune Émilien, fils bâtard d’une paysanne, fuit la ferme de son beau-père et s’engage dans un périple qui le verra tour à tour chaudronnier, garçon de cirque, puis saltimbanque…

   Presque cent ans plus tard, Clarisse, la cinquantaine tourmentée, romancière et auteure de pièces de théâtre, recherche un comédien pour la création de sa première pièce ; Adrien, un acteur trentenaire, énigmatique et a la sensibilité à fleur de peau, s’imposera dans le rôle principal. Ils n’ont a priori rien de commun. Mais les dés du hasard vont rouler. A moins que ce ne soit le destin, facétieux marionnettiste, qui s’amuse à tirer les ficelles…

Critique par Nathalie Pi

 

    La couverture et le résumé de ce roman m’avaient beaucoup intriguée et m’avaient donné envie d’en savoir plus sur l’intrigue. J’ai été vraiment ravie d’avoir pu découvrir ce très beau roman !

    J’ai vraiment beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteur qui met un point d’honneur à utiliser un vocabulaire très recherché et des phrases très bien cadencées. La dynamique et le rythme sont bien en place, tantôt lent tantôt rapide, en fonction des points de vues et du déroulement de l’intrigue. Les dialogues sont vraiment peu nombreux, mais très pertinents et nous permettent de savoir où en sont les personnages dans leurs relations tout en faisant avancer l’intrigue quand elle l’exige. Le vocabulaire employé est en accord avec l’âge des personnages et leur milieu, cependant je pense que certains lecteurs pourraient être freinés par le style d’écriture de l’auteur. Le roman est divisé en trois points de vue narratifs : celui de Clarisse à la première personne du singulier et ceux d’Émilien et d’Adrien à la troisième personne du singulier. C’est un choix très pertinent puisque Clarisse est l’héroïne du roman et les deux hommes ne font que traverser un moment précis de sa vie, ce qui renforce ainsi la proximité avec Clarisse en nous projetant à sa place. Enfin, la mise en page avec ses chapitres sont plus ou moins courts permet une lecture plutôt aérée, très appréciable quand on a du mal à s'arrêter en plein milieu.

    L’intrigue est vraiment très bien préparée et plutôt surprenante. On va de rebondissements en rebondissements tout au long de la lecture jusqu’à la chute finale. L’originalité réside dans le fait que l’auteur superpose trois points de vue, qui n’ont a priori rien à voir les uns avec les autres. Cependant, on se rend très vite compte que les trois destins sont liés. Mais, je dois dire que j’ai eu un peu de mal à m’y faire au début. On passe d’un point de vue à l’autre par chapitre, mais sans transition : on s’attend parfois à avoir un chapitre avec un personnage, mais c’est souvent un autre qui apparaît. Clarisse qui essaie de mettre en scène sa dernière pièce de théâtre sans y parvenir. Mais sa rencontre avec Adrien va changer la donne. Émilien, qui vit sa vie sur les routes et Adrien dont le passé nous est raconté strates par strates jusqu’à sa rencontre avec Clarisse. C’est un très beau roman sur la quête de soi, et par extension la famille ; mais aussi sur la création littéraire. Les personnages sont vraiment très bien développés et ont leur propre caractère. On peut très bien les distinguer les uns des autres et c’est un très bon point. Enfin, le roman se situe à Paris, de nos jours, mais aussi à la campagne pour les passages du point de vue d’Émilien.

    Le nuit des éventails est un très beau roman sur la famille et la quête identitaire ainsi que sur la création littéraire et scénographique. L’intrigue est très menée et est intéressante. C’est un livre que je ne peux que conseiller de lire !

note

une bonne intrigue

ImprimerE-mail