ELEANOR & PARK

 

Rainbow Rowell

 

eleanor park

Tenir la main d'Eleanor, c'était comme tenir un papillon. Ou un battement de cœur. C'était tenir une chose pleine, et pleinement vivante.

 

 Récit de vie      Romance

 Adolescent 

 

   1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths...

   Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

Critique par Nathalie Pi.

 

    J’avais beaucoup entendu parlé d’Eleanor & Park et je voulais m’en faire mon propre avis. Et il faut bien avouer que je n’ai pas été déçue par ma lecture.

    Le style de l’auteur est simple et efficace. Il y a une certaine douceur qui permet de mieux appréhender la dureté des faits. La dynamique et le rythme sont bien en place. Les dialogues sont assez importants car ils nous montrent de quelle manière évolue la relation entre Eleanor et Park, qui se fréquentent de plus en plus et se découvrent des points communs. Le vocabulaire est en accord l’âge des personnages et le public visé. Le livre est écrit à la troisième personne du singulier et alterne les points de vue d’Eleanor et de Park. Si j’étais un petit peu sceptique au début, j’ai très vite changé d’avis car la troisième personne ne gâche en rien à lecture ; bien au contraire. Les phrases ainsi que les chapitres sont assez courts, nous donnant l'impression de l’urgence qu’il y a dans leur relation et la sensation qu’il va se passer quelque chose de vraiment horrible.

    L’intrigue est vraiment très bien préparée et surprenante, en plus d’être addictive. On ne peut pas s’empêcher de tourner les pages jusqu’à la dernière. L’intrigue n’est pas forcément originale mais est très bien écrite. On y suit l’évolution de la relation entre Eleanor et Park, à l’école comme dans leurs foyers respectifs. Les personnages sont vraiment très beaux et touchants et on ne peut que les aimer d’avantage quand on apprend à mieux les connaître ; surtout Eleanor. Elle est le stéréotype de la jeune fille mal dans sa peau : petite, ronde, rousse, vivant avec un beau-père tyrannique. Mais on comprend vite qu’elle n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Sa rencontre avec Park va l’aider à surmonter le bizutage pendant les cours. Je dois dire que certaines scènes la concernant m’ont vraiment choquée. Park, lui, est coréen : minoritaires dans les années 80. C’est un personnage très gentil qui est prêt à tout pour venir en aide à Eleanor. L’univers tourne autour des foyers des deux jeunes ainsi que de l’école. On peut dire que ce livre a une thématique très actuelle car beaucoup de jeunes se font encore bizuter à l’école et subissent des violences dans leur foyer. C’est un très beau roman sur l’espoir.

    Eleanor & Park est un roman qui passe à un cheveu du coup de cœur pour moi : la fin ouverte qui arrive abruptement m’a hérissé le poil. Cela mis à part, c’est un très beau roman sur un sujet fort et traité de manière assez simple pour le rendre accessible et compréhensible par tous. Les personnages sont touchants et l’intrigue intéressante. C’est un livre que je conseille de découvrir si ce n’est pas déjà fait !

note

un beau livre sur la vie et l'amour

ImprimerE-mail