LE DESTIN D'ORÏSHA

DE SANG ET DE RAGE

 

Tomi Adeyemi

 

destin d orisha

« Nous sommes tous des enfants de sang et de rage. Tous des instruments de vengeance et de vertu ».

 

Fantasy     Aventure

Adolescent     Adulte

 

   Ils ont tué ma mère. Ils ont pris notre magie. Ils ont voulu nous éliminer. À présent, dressons-nous.

   Il fut un temps où la terre d'Orïsha était baignée de magie. Mais une nuit, tout a basculé, le roi l'a fait disparaître et a asservi le peuple des Majis. Zélie Adebola n'était alors qu'une enfant.

   Aujourd'hui, elle a le moyen de ramener la magie et de rendre la liberté à son peuple - même si face à elle se dresse le prince héritier du trône, prêt à tout pour la traquer. Dans une Afrique imaginaire où rôdent les léopardaires blancs et où les esprits ont soif de vengeance, Zélie s'élance dans une quête périlleuse...

Critique par : Morgane R.

 

    J’avais déjà repéré ce livre lors de sa sortie en version originale. Il me faisait de l’œil depuis longtemps alors j’étais plus qu’heureuse quand j’ai reçu sa traduction française. Je remercie infiniment les éditions Nathan et Histoires de Romans pour cet envoi

    De Sang et de Rage est un roman choral écrit à la première personne du singulier dans lequel nous suivons trois personnages : Zélie, Amari et Inan. En alternant la narration en fonction de leur point de vue, l’auteur nous dévoile les personnalités et la complexité de chacun, mais surtout permet au lecteur de connaitre et suivre leurs moindres pensées, et ainsi avoir toutes les clefs pour se faire son propre avis sur chacun d’eux. L’univers est très bien construit et rien n’est laissé au hasard : l’histoire de ce monde, distillée au fur et à mesure des pages, est tout aussi fascinante que l’histoire du roman. Le rythme du livre et la plume de l’auteur sont très fluides, permettant au lecteur de s’immerger et de suivre très facilement le récit.

    L’originalité de ce roman réside dans plusieurs éléments, et tout d’abord par les personnages et notamment Zélie, une devîn, c’est-à-dire une personne qui aurait possédée des pouvoirs magiques si cette dernière n’avait pas disparu du monde quand elle était petite. L’évolution des personnages principaux est très bien menée, les rendant tous plus intéressants et attachants les uns que les autres. Il en va de même pour les personnages secondaires qui sont tout aussi bien traités, intéressants et complexes, que les personnages principaux, ce qui apporte une richesse supplémentaire à ce roman. Deuxième point d’originalité : l’intrigue. Cela va bien au-delà d’un combat entre prince et magicienne, entre le bien et le mal, dans un monde de fantasy. Il s’agit en vérité d’un stratagème mis en place par l’auteur pour en fait parler de sujets de sociétés graves et actuels dans notre monde, tels que la ségrégation raciale, le racisme, le féminisme, les génocides, la marginalisation, la persécution, la lutte des classes sociales et bien d’autres, le tout enrobés de magie et de légendes. Tomi Adeyemi souligne également les notions de justice et sa complexité, de se retrouver face à des choix et des responsabilités, ainsi qu’aux conséquences de ses actes, et que la réalité est souvent plus compliquée qu’elle n’y parait. Le tout est mené de main de maitre car on ne voit pas du tout les pages défiler.

    Ce roman est énorme coup de cœur pour moi. Je n’arrivais pas à poser ce livre tellement j’étais prise par l’histoire. Je recommande vraiment ce livre à tous ceux qui aiment la littérature de l'imaginaire, mais aussi à tous les autres qui veulent juste découvrir une histoire originale et merveilleuse autour de thématiques fortes.

18

fantastique
coeur

Imprimer E-mail